La Tanzanite

La Tanzanite, l’histoire d’une des plus belles transformations du XXème siècle

La légende raconte qu’un jour d’orage la foudre s’est abattue sur un arbre pourpre de Merelani, incendiant ainsi la savane de Tanzanie. Les cristaux de zoïsite brune sur le sol furent chauffés jusqu’au cœur par les flammes. Peu après le peuple Masaï découvrit que ces pierres étaient devenues bleu intense comme par enchantement ! Plus tard on donnerait le nom de tanzanite à cette belle transformation…
On estime que cette pierre s’est formée il y a environ 585 millions d’années…Mais il aura fallu attendre 1967 pour que cette belle gemme bleue teintée de violet soit découverte ! Cette récente trouvaille paraît d’autant plus extraordinaire quand on sait qu’il n’existe à ce jour qu’un seul gisement connu au monde : à Merelani près d’Arusha en Tanzanie. C’est dans ce pays d’Afrique de l’Est situé en bordure de l’Océan Indien tout près du Kilimandjaro, que la tanzanite a donc vu le jour. Le peuple Masaï la considère comme sacrée, tout comme sa couleur si particulière, combinant le bleu du saphir et le violet de l’améthyste. Unique et rare à la fois, la tanzanite a petit à petit su faire sa place au sein du cercle des gemmes les plus convoitées en joaillerie. L’artisan joaillier Philippe Tournaire l’a d’ailleurs intégrée à de sublimes créations la mettant ainsi en lumière. Et quelle lumière ! Une tanzanite pétillante a cette particularité de jouer avec l’éclairage, nous dévoilant tantôt son bleu profond, ses teintes violacées ou encore ses pointes de bordeaux.


Bague temple tanzanite pavage

Fiche technique de la tanzanite

La tanzanite fait partie de la famille des zoïsites (comme l’andalousite et la thulite par exemple). Il y a encore quelques décennies, les zoïsites étaient associées aux couleurs telles que le bleu pâle, le vert, le brun, le rose…Parfois même incolores. On les utilisait principalement pour réaliser de petites sculptures. Avec l’arrivée de la tanzanite dans la famille, une autre utilisation des zoïsites vit le jour, cette pierre étant taillée à facettes et de qualité gemme.
La tanzanite est un silicate de calcium et d’aluminium, qui provient de veines dans du gneiss. A l’état brut, elle se montre sous forme de prisme strié, à facettes multiples. Elle doit sa couleur bleue dominante à un élément chimique appelé le vanadium. Sa dureté se situe entre 6 et 7, ce qui impose aux lapidaires de la tailler très minutieusement pour garder un maximum de matière tout en laissant apparaître la plus belle des couleurs.
Sans intervention de l’homme, la tanzanite a des teintes marron. Il est commun et admis que la plupart des tanzanites fassent l’objet d’un embellissement par le chauffage, ce qui permet de révéler leur éclat bleu intense. C’est ainsi que les notes de marron sont très atténuées ou disparaissent. Ce procédé nous donne la possibilité de contempler la gemme dans toute sa splendeur, car on peut voir différentes couleurs de façon très distincte dans un même cristal, selon l’angle de vue (ce phénomène s’appelle le pléochroïsme). Ainsi, depuis telle ou telle position, la tanzanite peut nous montrer son plus beau bleu, ou encore ses teintes prononcées de pourpre, de violet…Les tanzanites les plus prisées dans le commerce étant celles d’un bleu très vif ou encore d’un bleu-violacé à lavande très intense.
Il existe des imitations de cette belle pierre, étant donné son succès certes fluctuant mais grandissant au final. Comme elle provient d’une seule source au monde, l’offre n’est pas toujours en adéquation avec la demande. De ce fait, à la fin des années 1990, des imitations sont apparues. On trouve alors de fausses tanzanites à prix raisonnable…Il s’agit d’imitations en verre, de doublets avec des pierres synthétiques (telles que la fostérite synthétique). Mais rien ne vaut une belle tanzanite avec sa profondeur aux charmes incontestables, ses couleurs si magiques !


Pendentif tanzanite


Parcours de vie d’une gemme sans pareil

A trouvaille exceptionnelle, parcours exceptionnel ! Lorsque le peuple Masaï a découvert ces fameux cristaux bleus sur le sol de Merelani, il en informa un prospecteur de pierres nommé Manuel De Souza, qui s’empressa de rapporter la nouvelle à des professionnels de gemmologie. Lui pensait au départ trouver des saphirs dans cette région. Il s’avéra qu’il avait mis la main sur une nouvelle variété de gemmes !!! Quelle découverte extraordinaire et quel trésor ! L’intérêt grandissant pour cette étonnante trouvaille fit écho chez les joailliers les plus avertis et le new-yorkais Tiffany & Co. décida en 1968 de promouvoir un maximum cette nouvelle venue, lui donnant ainsi le nom de « tanzanite » en référence à son pays d’origine. Les campagnes publicitaires créèrent le buz. La tanzanite fut alors proclamée « gemme du XXème siècle ».
Au fil du temps, sa popularité a connu des hauts et des bas, mais cette gemme n’en a pas perdu son unicité pour autant. On aime ce qu’on ne voit pas partout, ce qui nous distingue…Longtemps la ressemblance de la tanzanite avec le saphir lui a permis d’être très prisée. Quoi qu’il en soit, elle reste une gemme à part entière car il est rare de pouvoir dire d’une pierre qu’on la trouve dans un endroit seulement sur Terre ! Mille fois plus rare que le diamant, la tanzanite joue dans la cour des grands. A l’origine elle est adulée par le peuple Masaï qui lui voue des vertus bénéfiques telles que la guérison, la fertilité et la renaissance. La tradition veut qu’une tanzanite soit offerte à chaque nouveau-né pour lui prodiguer un beau parcours et célébrer la vie. Le bleu a toujours été une couleur sacrée et spirituelle pour les Masaïs. Depuis les cultures locales jusqu’aux grandes institutions, la tanzanite connaît un succès mondial.
En 2002, l’Association Américaine du Commerce des Gemmes (AGTA en anglais) a annoncé que la tanzanite rejoindrait le zircon et la turquoise en tant que traditionnelles pierres de naissance du mois de décembre. Cette annonce confirme sa place au cœur des gemmes les plus aimées, d’autant plus lorsque l’on considère le fait qu’elle constitue la seule et unique à avoir été ajoutée au calendrier des pierres de naissance depuis 1912. Aujourd’hui elle est mise à l’honneur dans de très belles pièces joaillières, dont celles de Philippe Tournaire, le maître artisan joaillier qui n’a pas hésité à la magnifier à travers des créations originales.

La tanzanite, l’une des plus irrésistibles transformations du XXème siècle, rayonne toujours à notre époque et on lui souhaite d’être toujours plus mise en lumière car sa beauté le mérite. Sa couleur si unique, son parcours si atypique, sa trouvaille si récente…Tant d’éléments qui la positionnent au rang des plus grandes…La tanzanite est définitivement une pierre à connaître et à faire connaître !