l'Améthyste

Depuis la nuit des temps remarquée par les peuples du monde entier, l’améthyste est une des gemmes les plus répandues au monde. Présente partout, elle n’en est pas moins unique de par son histoire et sa couleur qui oscille entre le pourpre, le violet et le violet-rouge.

 De nombreuses légendes et pouvoirs lui sont attribués, ce qui renforce le côté magique de sa couleur si distinctive des autres gemmes. A la fois populaire et exceptionnelle, elle se place au rang des cailloux incontournables, dont la « pétillance » comme dit Philippe Tournaire, l’inspire pour sublimer certaines de ses créations.



Caractéristiques d’une gemme remarquable

Issue du groupe minéral du quartz qui regorge de variétés telles que la citrine ou encore le cristal de roche, l’améthyste constitue la pierre la plus prisée d’entre elles. Elle est un dioxyde de silicium et doit sa couleur à la présence du fer dans sa composition chimique. Comme tous les quartzs, sa dureté est de 7, juste derrière la topaze. La plupart des améthystes sur le marché ne montre pas d’inclusions visibles. Dans le cas contraire, elles sont généralement taillées en cabochons. En général, l’améthyste est taillée dans de gros cristaux souvent jumeaux, la concentration de sa couleur se situant bien généralement à l’extrémité du cristal.



Les nuances de couleurs de l’améthyste

Bien que la nature ait créé d’autres merveilles à dominante violet telles que le saphir ou encore la tanzanite, l’améthyste reste la pierre violette par excellence. En agissant sur les éléments chimiques qui composent sa structure cristalline, l’irradiation naturelle provoque des zones de concentration de couleur donnant à l’améthyste ce ton lavande plus ou moins prononcé qui la définit. En positionnant la table d’une améthyste facettée sur un papier blanc ou encore en l’immergeant sous l’eau dans un petit récipient, on peut mieux évaluer la répartition de sa couleur intense, de ses zones parfois incolores et ainsi mieux juger sa qualité. Moins les zones de concentration sont visibles, plus l’améthyste a des chances d’être considérée comme jolie car uniforme. Tout dépend ensuite de la profondeur de son violet : s’il s’avère trop sombre ou trop clair, cela joue en sa défaveur. Le juste milieu s’impose pour obtenir de l’améthyste que sa beauté nous éblouisse à sa juste valeur. « Pour qu’un caillou soit beau, il faut qu’il pétille, qu’il ait de la vie en lui » comme dirait l’artisan joaillier Philippe Tournaire. Comme lui, ceux qui apprécient cette gemme recherchent en elle un violet intense parfois légèrement teinté de rouge et surtout sans zone de concentration de couleur visible, susceptible de nuire à l’harmonie globale qui révèle son éclat. 



Traitement et imitation d’une pierre incontournable

Dans le but d’améliorer sa couleur et donc sa convoitise, l’améthyste est souvent chauffée : soit on la chauffe pour la rendre plus claire, soit pour la rendre plus sombre….Tout dépend de sa nature. Outre les traitements de chauffage, l’améthyste jouissant d’un succès incontesté auprès de tout type de cultures, elle a été synthétisée la première fois dans les années 1950. La magnifique améthyste au violet parfait se faisant plus rare qu’auparavant, les industriels se sont inspiré de sa beauté naturelle pour en créer une factice de plus en plus convaincante. Il était plus facile de distinguer le faux du vrai jusque dans les années 1990, car les cristaux souches utilisés pour la copier n’étaient pas de gros cristaux jumeaux comme c’est le cas à l’état naturel en général. A partir de cette époque, de nombreux tests en laboratoire devinrent nécessaires pour faire la dissociation.



L’améthyste, pierre universelle

Ce joyau de la nature a beau être commun du fait de son abondance à travers le monde, il n’en reste pas moins extraordinaire quand on songe à son berceau, son histoire et ce qu’il est aujourd’hui. Jusqu’au XIXème siècle, une de ses principales sources était la Russie. La découverte de gisements en quantité au Brésil la rendit plus accessible. Les deux plus importantes sources étant le Paré et Rio Grande Do Sul. De nos jours, l’améthyste est l’une des pierres de couleurs les plus populaires et l’une des plus vendue en bijouterie. L’Afrique - et en particulier la Zambie - est considérée comme le continent fournissant de très belles améthystes. On en trouve également en Uruguay, Argentine, Arizona, Inde, Canada, Myanmar, au Mexique…Dans des centaines de pays, sur tous les continents…C’est dire combien l’améthyste est universelle ! Mais il n’est pas nécessaire d’aller si loin pour trouver de belles améthystes : en effet, la France constitue elle aussi une source ! Visiblement, la beauté est partout… 



L’améthyste, pierre légendaire

L’améthyste, attribuée au mois de février, est l’un des rares beaux cailloux à être à l’origine des pierres les plus remarquées et reconnues. Ayant toujours orné les parures des grands de ce monde, de nombreuses histoires mystiques lui sont associées…Tout d’abord, son appellation : provenant du grec ancien « amethystos », le verbe « methyo » signifiant « être ivre » et sa couleur s’apparentant au vin coupé d’eau, ce qui lui octroierait le pouvoir de préserver de l’ivresse et du mal du pays. Sans oublier que le violet symbolise la religion, la royauté, le sérieux et la piété. Au Tibet, elle est considérée comme la gemme sacrée de Bouddha. Très ancrée dans la religion chrétienne, le violet de l’améthyste symbolise les Cieux et le sang du Christ, étant un mélange de rouge et de bleu. De nombreux représentants de l’Eglise portent encore aujourd’hui des améthystes au doigt. Une légende raconte que le dieu du vin dénommé Bacchus jura de se venger d’une parole déplacée d’un pauvre mortel à son égard. Puis surgit Améthyste, une belle jeune fille désireuse de faire le bien autour d’elle, qui fut transformée en une statue de quartz par la déesse Diane, afin de la protéger des mauvais sentiments du colérique Bacchus. Celui-ci se rendant compte de son mauvais jugement, versa des larmes de vin en guise de remords envers la belle statue. Les dites larmes teintèrent le quartz en violet, donnant ainsi naissance à la belle gemme que nous connaissons aujourd’hui sous le nom d’améthyste… Si ordinaire de par son abondance et pourtant si rare de par sa beauté…Cette gemme sait se faire convoiter ! Venez découvrir son éclat à travers les créations originales de Philippe Tournaire…L’améthyste est grâce à lui sublimée dans un village fortifié, sur un solitaire ionique ou encore dans une tour, et bien d’autres créations ! L’améthyste n’est peut-être pas un diamant, ni un saphir ou un rubis, mais elle a fait sa place parmi les grands et le mérite.


100 % Made in france

Exclusivités fabriquées en France par nos soins

Paiements 100 % Sécurisés

CB - Paypal

Chéque - Virement

Livraison Offerte

Livraison sécurisée

et gratuite

Besoin d'aide ?

eboutique@philippetournaire.com

04 77 96 08 84